Les Délires de Joséphine
par Myriam Struman

 

Après 17 ans passés à enseigner les sciences dans le secondaire, Joséphine (le deuxième prénom de Myriam Struman) explore, depuis 2015, sa passion pour la peinture sur toile. C’est son goût toujours très juste pour la décoration d’intérieur et son talent pour associer couleurs et textures qui feront de ses tableaux des œuvres pétillantes et colorées, toujours agencées dans un ensemble harmonieux et géométrique.